Cryolipolyse ou Coolsculpting

La cryolipolyse est une méthode de destruction de tissus graisseux localisés par le froid. La technique se base sur la sensibilité sélective de nos cellules graisseuses et permet donc de ne pas abîmer les tissus adjacents. Grâce à des machines spécifiques appliquant un gradient de refroidissement très précis sur une zone graisseuse, les cellules adipeuses vont se dégrader et s’éliminer progressivement par un processus immunitaire.

Quelles sont les indications ?

On peut l’utiliser chez les hommes et les femmes présentant un indice de masse corporelle (IMC) proche de la normale sur des bourrelets adipeux localisés :

  • Le bourrelet abdominal
  • Les bourrelets du dos et sous pectoraux
  • Les poignées d’amour
  • La culotte de cheval graisseuse
  • La face interne des cuisses
  • La face interne et les petites zones aux genoux
  • Le double menton
  • Les bras

Comment se déroule le traitement ?

On applique dans un premier temps un gel de protection et on dispose un applicateur de forme ovale sur la zone disgracieuse. Celle-ci est aspirée et soumise à un froid intense compris entre et -9°C. La technique est quasi indolore à part une sensation désagréable de traction et de pincement les premières minutes, générée par la ventouse aspirant le bourrelet. La séance dure environ 60 à 70 minutes, ou plus longtemps si on décide de traiter plusieurs zones à la fois. Le patient peut se reposer ou écouter de la musique pendant la séance. Après celle-ci, on réalise un léger massage de la zone traitée. On complète le traitement par les ondes de choc S. WELL qui permettent une élimination plus rapide des cellules graisseuses.

Quels sont les résultats obtenus ?

La cryolipolyse donne de très bons résultats si on respecte ses indications, càd les bourrelets adipeux localisés, résistant à l'exercice physique et au régime amaigrissant. Une séance permet de réduire de 20 à 30% la zone aspirée (perte de ±2 cm). Pour un petit bourrelet, cela est suffisant. Mais si la zone à éliminer est plus importante, on peut réaliser 2 à 3 traitements espacés de 4 à 6 mois. Les résultats sont visibles à partir de la 6ème semaine et s’améliorent jusqu’à 3 mois après la séance car le corps doit éliminer progressivement les cellules graisseuses endommagées. Pour optimiser ces résultats, il est important de bien s’hydrater, de maintenir un régime nutritionnel adapté, de continuer à faire de l’exercice physique et d’éviter la consommation excessive d’alcool et de café.

Quels sont les effets secondaires ?

Il y a très peu de risques à cette technique et aucune éviction sociale ou professionnelle n’est nécessaire . On peut observer :

  • Un érythème ou rougeur persistant quelques heures
  • Une ecchymose ou «bleu» liée à l’aspiration et disparaissant en quelques jours
  • Une perte transitoire de la sensibilité de la zone traitée
  • Une dépression sur la peau
  • Une panniculite au froid (exceptionnelle) se résorbant progressivement

Quelles sont les contre-indications ?

  • Les troubles de la coagulation et la prise d’anti-coagulants
  • La grossesse et l’allaitement
  • Une intervention chirurgicale récente sur la zone à traiter
  • Le port d’un pacemaker
  • La présence d’une maladie de la peau, l’urticaire au froid
  • Une hernie ou un antécédent d’hernie au niveau de la zone traitée